samedi 17 mai 2014

Le Pôle d'Activités Mer : torpillé


Le nouveau maire de Groix n'a pas tardé à révéler le vide désolant qui caractérise sa vision ou plutôt son absence de vision de l'avenir de l'île : balayant d'un revers de main six années de travail de l'équipe de professionnels (architectes, bureau d'études, professionnels de la pêche et de l'aquaculture) réunie par son prédécesseur pour élaborer le projet de « pôle d'activités mer » (PAM) qui devait permettre de donner un nouveau souffle à l'économie locale, il a choisi de donner la priorité à des équipements pour la plaisance en confinant les équipements pour la pêche et l'aquaculture dans un local unique. Outre qu'une telle cohabitation rendra bien difficile de respecter les normes d'hygiène en vigueur, elle exclut d'emblée toute extension des diverses activités auxquelles le PAM était destiné.

Car le propre du projet que la nouvelle équipe municipale veut tuer, après avoir fait semblant de le découvrir, était au contraire d'ouvrir la voie à l'arrivée à Groix de nouveaux pêcheurs et notamment des jeunes, originaires ou non de l'île, que la politique européenne en faveur de la pêche côtière pourrait inciter à reprendre, dans un nouveau contexte, le métier qui faisait autrefois la fortune de Groix. De même l'objectif de ce projet était d'attirer de nouvelles activités aquacoles pour lesquelles des contacts avaient déjà été pris, notamment pour la création d'une écloserie d'huitres. Bien entendu l'amélioration des conditions de travail des pêcheurs et aquaculteurs actuels était également au cœur des préoccupations des concepteurs du projet. A cet égard on peut douter que leur confinement dans un local réduit soit de nature à préserver cet objectif.

L'avenir de Groix se jouera sur le renouvellement d'une population vieillissante. Pour fixer sur l'île de jeunes actifs, il faut une offre d'équipements favorisant le développement d'activités tirant parti des atouts naturels de l'île, comme le PAM, ou permettant à ces jeunes et à leur famille de trouver des conditions de vie attractives comme le pôle enfance.

Ni la plaisance ni le tourisme ne suffiront à maintenir la vitalité économique de l'île. Les contraintes du site de Port-Tudy sont incompatibles avec la mise en place de l'ensemble des services qui caractérisent un port de plaisance moderne. Groix restera un port d'escale à l'activité essentiellement saisonnière. La création d'une aire de carénage, notamment, n'a guère de sens compte tenu du coût très élevé de ce type d'équipement et du manque de place pour faire évoluer une grue adaptée à la taille de la plupart des bateaux qui pourraient êtres concernés.

Aujourd'hui le PAM dont la réalisation était prête à démarrer semble définitivement mort, car il est désormais trop tard pour tenir les délais impératifs permettant de conserver le bénéfice de l'ensemble des subventions qui lui avaient été attribuées. Le nouveau maire prétend pouvoir démarrer dans quelques mois le projet réduit de moitié tel qu'il l'imagine et conserver, au prorata, les subventions négociées par l'équipe sortante. Il y a tout lieu d'être extrêmement sceptique, tant sur le délai technique d'élaboration de ce nouveau projet que sur la possibilité d'obtenir des subventions au regard des motifs pour lesquels le PAM avait retenu l'attention des bailleurs de fonds. On ira aux résultats.

Mais quoi qu'il en soit, il faut rappeler que l'argument selon lequel la réduction du projet vise à en réduire la charge pour le contribuable est pure démagogie : le budget du port est un  budget annexe à caractère industriel et commercial qui doit s'équilibrer sur ses ressources propres et ne peut en aucun cas être subventionné par le budget de la commune. En d'autres termes les investissements concernant le port ne sont en aucune façon financés par les impôts locaux. Rappelons en outre que la plaisance est loin de constituer l'essentiel des ressources propres du port et que c'est son rôle de port de commerce (les liaisons maritimes) et de port de pêche qui génère directement et indirectement ses principales recettes d'exploitation et d'investissement.

http://www.menguy-architectes.fr/architecture/tertiaire-et-activite/pole-activites-mer-de-groix/
http://groix.caplorient.fr/Pole-Mer.11212.0.html
http://www.bruded.org/un-pole-activites-mer-a-groix.html
http://www.groix.fr/modules/kameleon/upload/1rapportetconclusionscommissaireenqueteur.pdf
http://www.groix.fr/modules/kameleon/upload/deliberations.pdf