samedi 31 mai 2014

Réunion sur le Pôle d'activités Mer (PAM) en mairie le 28 mai


Tous les pêcheurs et aquaculteurs étaient présents sans exception ainsi que le responsable du club de plongée; le maire et ses adjoints ont semble-t-il été surpris de voir des gens très motivés en face d'eux, et non pas quelques représentants de l'ancienne majorité à l'origine du projet.

Après des explications sérieuses et détaillées de la part des aquaculteurs, la municipalité s'est engagée à ce que le bâtiment qui leur est destiné dans le projet soit conservé; le bâtiment pêche lui aussi ne change pas. Un compromis a été trouvé avec le club de plongée (subagrec) pour l'installer à l'étage, à l'arrière du bâtiment aquaculture, pour ce qui est des vestiaires et de l'accueil (environ 80 m2), le compresseur étant placé près du local technique au rez-de-chaussée.

La falaise sera stabilisée sur la partie correspondant aux constructions et au bâtiment occupé par Haliotis.

les professionnels présents ont exprimé un consensus sur ce qui leur est indispensable du point de vue fonctionnement pratique, MAIS modifier le projet signifie des délais pour refaire la procédure: nouveau travail des architectes, nouveaux permis de construire, nouveaux montages financiers, nouveaux agréments divers, dont l'issue est très incertaine et donc un risque de retard et un coût probablement supérieur pour le budget du port. Il y a notamment un risque que l'arrangement trouvé pour l'installation de subagrec conduise à la perte du la subvention européenne déjà compromise par le retard pris par le projet.

L'argument du coût ne saurait donc tenir pour justifier une réduction du projet.

On peut quand même se féliciter que cette réunion ait permis d'envisager non plus un unique bâtiment pour tous, mais DEUX bâtiments, alors peut-on rêver que raison revienne et que le projet qui était prêt à démarrer, avec un plan de financement complètement au point finisse par voir le jour?