mardi 3 juin 2014

Les élus d'opposition ont écrit au Sous-Préfet


Pour la presse comme pour les supports de communication de la nouvelle majorité municipale, la question du pôle mer serait réglée à la satisfaction de tous. C'est aller un peu vite en besogne. Passons sur le fait que le site officiel de la Mairie annonce des décisions qui n'ont en réalité fait l'objet d'aucune décision du conseil municipal. L'essentiel est que le calendrier de réalisation du nouveau projet a peu de chance d'être tenu car toute la procédure d'adoption du projet et de son financement doit être reprise, que ce financement justement est loin d'être assuré, et que s'il y a un risque de gaspillage d'argent public – même s'il ne s'agit pas des impôts locaux – c'est de vouloir modifier un projet qui bénéficiait d'un taux de subvention exceptionnel.

Il est vrai qu'en comparaison des intentions initiales du Maire, le projet annoncé à l'issue de la réunion du 28 mai dernier préserve un peu mieux les fonctionnalités et la conception du projet initial. Rappelons d'ailleurs que ce progrès relatif est largement dû aux efforts de notre association pour alerter la presse et mobiliser les professionnels. Néanmoins nous ne saurions joindre notre voix à celles pour qui ce résultat est un compromis satisfaisant.

Et puisque le Maire a fait état d'assurances données par le Sous-Préfet quant au maintien des subventions au prorata en cas de réduction du coût du projet, les quatre élus de l'opposition viennent d'adresser à celui-ci une lettre lui demandant d'organiser une réunion de concertation entres les différentes parties prenantes et notamment les bailleurs de fonds.

Voici le texte de cette lettre :

Martine Baron
Victor Da Silva
Jean Marc Hess
Denise Jacquemin
Conseillers Municipaux de Groix

Monsieur le Sous-Préfet de Lorient
Quai de Rohan
56100 LORIENT

Groix, le 2 juin 2014


Monsieur le Sous-Préfet

L'élaboration du projet de Pôle d'Activités Mer de Groix a mobilisé au cours des dernières années l'énergie de nombreux acteurs et suscité l'intérêt de plusieurs financeurs publics, Communauté Européenne, Région, Département, qui ont accordé à ce projet d'importantes subventions. Voté à l'unanimité en 2012 par le Conseil Municipal de Groix, le projet n'a pas pu démarrer avant les récentes élections en raison notamment des intempéries de l'hiver.

Dans une récente déclaration publique, le nouveau maire de Groix a manifesté sa volonté de modifier le projet et a précisé qu'il avait obtenu de votre part l'assurance que les subventions accordées seraient maintenues au prorata du coût révisé.

Tous les professionnels de l'île concernés par les activités liées à la mer attendent avec impatience la réalisation de ce projet. C'est pourquoi le retard que prend actuellement son engagement les inquiète.

Nous sollicitons donc de votre autorité l'initiative d'une rencontre réunissant les représentants des bailleurs de fonds les acteurs techniques (architectes, bureaux d'étude) ayant participé à l'élaboration du projet, les professionnels appelés à bénéficier de sa réalisation et bien entendu les élus locaux, afin de faire toute la clarté sur les perspectives résultant des orientations annoncées par la nouvelle municipalité et notamment sur les conséquences de toutes natures du retard inévitable que ces orientations impliquent.

Dans cette attente, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Sous- Préfet, l'expression de notre haute considération.

Les Conseillers Municipaux,

Martine BARON   Victor DA SILVA   Jean-Marc HESS   Denise JACQUEMIN