mercredi 16 juillet 2014

BRAVO


Monsieur Dominique Yvon se glorifie personnellement d'avoir obtenu que le terrain situé à proximité du futur EHPAD, sur lequel ont été entreposés des déchets de chantier, ait été dégagé et qu'une voie d'accès au futur chantier ait été tracée. En réalité il n'a fait que répondre aux exigences de Lorient Agglomération qui en faisait un préalable au démarrage des travaux de l'EHPAD. 

Les imposants remblais qui encadrent la voix d'accès ne sont que la façade masquant les déchets qui ont été simplement repoussés et recouverts de terre. Ces déchets sont donc toujours sur le terrain. Rien n'est résolu.



On remarquera d'ailleurs qu'un peu plus loin, au Gripp, faute d'exigences extérieures, les mêmes déchets restent bien visibles. Peu importe puisque le site n'abrite que quelques manifestations culturelles...









Il ne faut pas oublier en outre qu'une des première décisions de la nouvelle municipalité a été de supprimer les crédits votés par l'équipe précédente, après de longues négociations, pour mettre en place en partenariat avec Lorient Agglomération une aire de stockage mais surtout de valorisation des déchets de chantier. Mais chacun sait maintenant que l'équipe précédente avait tout faux.

Autre sujet de fierté de la nouvelle municipalité: la rampe d'accès à la plage de Port-Mélite a été reconstituée. 

Seul bémol : la plage n'est plus accessible aux handicapés alors qu'elle l'était avant que la rampe d'accès ne soit endommagée par les intempéries hivernales. Encore du « ni fait ni à faire » comme le barbouillage des peintures au plomb de l'écomusée. On peut admettre que l'on fasse du provisoire dans l'urgence mais il n'y a pas de quoi s'en vanter