lundi 6 octobre 2014

ARROGANCE ET MÉPRIS

La manifestation unitaire des Groisillons, rejoints par une délégation importante des autres îles, a été réel succès avec plus de 600 participants malgré la pluie. Aucun incident à déplorer et une ambiance combative mais néanmoins festive. Pour autant le résultat de cette journée ne pourra qu'amplifier notre colère.

Face à cette mobilisation et après avoir exigé une délégation composée exclusivement d'élus, aucun élu du conseil général, ni le président ni même le conseiller général en charge du dossier des transports maritimes, n'a daigné assister à l'entrevue. Nos élus ont été reçus par du personnel administratif et, pour comble d'outrecuidance, par le directeur de la compagnie Océane dont on se demande à quel titre il s'autorise, ou est autorisé, à parler de l'organisation de la desserte en 2015 puisque, jusqu'à nouvel ordre, son contrat s'arrête à fin 2014.

La présence de cette personne est la preuve du mépris affiché par Monsieur Goulard, non seulement à l'égard des usagers, mais également à celui de sa propre assemblée puisque la décision du Conseil général sur l'attribution d'une nouvelle délégation de service public (DSP) est censée être prise au mois de novembre prochain.

Les élus Groisillons ont fait preuve d'une patience dont on peut se demander si elle n'était pas excessive, puisque ils n'ont quitté la table des discussions qu'au bout de 2 h 30. Loin d'avoir obtenu la moindre avancée, ils ont au contraire subi l'annonce d'une couche supplémentaire de mesures inacceptables, avec la mise en place d'un tarif insulaire plus élevé le week end.

De nouvelles formes d'actions seront entreprises car le projet du Conseil Général est plus que jamais une danger mortel pour notre île.


(À SUIVRE)